Simplement atypique
Développement personnel, professionnel et scolaire pour personne atypique
 

Simplement atypique, coache atypique pour personne atypique

La prise en charge des élèves à Haut potentiel

11 Oct 2021 Simplement atypique La presse et moi

Au sein de l’établissement sourcien, les élèves à haut potentiel bénéficient

d’un suivi particulier.

Précieux pour leur devenir et leur épanouissement...

La plupart des élèves à haut potentiel poursuivent une scolarité normale, mais un petit nombre d'élèves sont en décalage avec le système éducatif et, parfois, avec la société.

Développement intellectuel très précoce

Au lycée Voltaire, un accompagnement particulier est proposé aux élèves dits à haut potentiel ou surdoués. « Environ 2 % des Français sont considérés à haut potentiel, soit deux élèves par classe dans notre établissement, mais la plupart d'entre eux se sont bien adaptés au système éducatif français, à la vie en société et suivent un cursus classique. Ce sont des jeunes très brillants », explique Martine Chollet, proviseure adjointe.

Pourtant, quelques élèves ont des difficultés à entrer dans les apprentissages car « ils ont souvent des troubles associés et du mal, dans leur classe, à s'adapter à leurs camarades ; ils ont jusqu'à six ans d'écart en terme de développement intellectuel. Un jeune de 11 ans réfléchit comme un jeune de 16 à 17 ans. De ce fait, ils apprennent plus vite et, donc, s'ennuient à l'école » confirme la proviseure adjointe.

Pour les aider, un accompagnement est mis en place, notamment pour les nouveaux arrivants : « une fois par mois, ces jeunes participent à un groupe de parole pour échanger ensemble sur leurs problèmes et leurs angoisses, car certains d'entre eux ont de moins en moins envie de venir en classe. Cette forme d'expression est une soupape » ajoute Geneviève Legroux, professeure d'histoire-géographie.

Ils rencontrent aussi les infirmières de l'établissement, voire des psychologues scolaires ou un sophrologue en entretien personnalisé : « L'objectif du lycée, c'est que ces jeunes s'adaptent à la vie en société avec leur différence. Souvent, ils sont passionnés par certains domaines professionnels dans lesquels, ils pourront faire une carrière fulgurante, sans pour autant effectuer des études prolongées », précise Martine Chollet.

Aucun fichier de téléchargement à afficher


Articles similaires

Derniers articles

Les experts - Radio Bleu Orléans

Hans Asperger, l'histoire noire du médecin

le colosse aux pieds d'argile

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.