Simplement atypique
Développement personnel, professionnel et scolaire pour personne atypique
 

Simplement atypique, coache atypique pour personne atypique

Chapitre 3 - La quête, long fleuve tranquille ou petit chemin tortueux ?

26 Août 2021 Simplement atypique Développement personnel

L'important est de se trouver un jour, et jour après jour pour toujours.

La quête permet d'essayer, d'échouer, de se relever, de s'approcher peu à peu de sa vérité. Jean-Paul Sartre disait :

"Chacun sa vérité est une formule tout à fait juste car chacun se définit par la vérité vivante qu'il dévoile".

Mais à quoi correspond-elle ? Ne serait-ce pas la part de soi perdu dans les méandres de son chemin de vie ? Alors pourquoi a-t-on parfois l'impression de s'être perdu ?

N'avez-vous jamais eu l'impression de vivre une vie qui n'était pas la votre, en tout cas, pas celle que vous aviez imaginé, mais plutôt celle qui correspond à l'image que les autres ont de vous ?

Certes, vous avez fait des choix, vos études, votre travail, votre mariage, votre divorce, etc... Mais malgré tout, il y a toujours cette petite voix qui vous dit : "ce n'est pas ça dont j'ai besoin, je ne suis pas à ma place, ce n'est pas la vie dont j'avais rêvé."

Alors, pourquoi en êtes-vous là, à vous questionner ? Une partie de la réponse se trouve dans les croyances limitantes que vous avez entendu tout au long de votre vie, vous limite et vous empêche d'être libre, d'exprimer votre personnalité., comme, par exemple : "c'est dangereux d'essayer quelque chose de nouveau, je suis trop vieux-vieille pour apprendre quoique se soit, je n'ai pas droit à l'erreur, je ne suis pas capable de réaliser ce projet, et bien d'autres encore".

Ces petites phrases restent tapies dans l’ombre de votre cerveau, elles font partie des freins quotidiens qui vous empêchent d’entreprendre de nouvelles choses, de vous lancer voire parfois même de rêver. 

Elles vous enferment dans une zone de confort dont on n’a pas vraiment envie de sortir. Pourquoi tenter de changer les choses ou d’oser, si c’est pour échouer à coup sûr ?  Ces croyances nous empêchent d’accéder à notre plein potentiel : la peur d'échouer côtoie ici le syndrome de l'imposteur. 

Ce syndrome est lié à une mauvaise estime de soi. La façon dont on vit sa situation (peur de l'échec ou, paradoxalement, angoisse d'une réussite inappropriée) va le conduire à mettre en place différentes stratégies de travail : une lenteur de réalisation systématique ou bien une préparation excessive. Ce dénigrement de ses propres compétences passe en outre par un fort besoin de reconnaissance. 

Voilà pourquoi, parfois, vous préférez vous laisser porter par les flots d'un fleuve majestueux et calme, mais qui ne vous mènent nulle part plutôt que d'emprunter ce petit chemin tortueux qui vous conduit vers votre épanouissement personnel.

Certes, cela va vous demander des efforts, vous allez trébucher mais vous allez vous relever et vous sortirez grandi de cette expérience. Ma démarche est de vous conduire sur votre propre chemin et de vous aider à croire en vous et d'arrêter de culpabiliser et ne ne plus dépendre du regard des autres mais de vous faire confiance : ne soyez plus votre propre tyran et ne vivez plus dans la peur que tout s'écroule.

Suivez votre propre chemin, vivez votre vraie vie !!

A très bientôt

Simplement Atypique


Articles similaires

Derniers articles

Les experts - Radio Bleu Orléans

Hans Asperger, l'histoire noire du médecin

le colosse aux pieds d'argile

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.